menu

Notre Philosophie

Pour connaître le cœur de notre ferme

La Ferme Lavalle est en cours de conversion en agriculture biologique. Nous nous efforçons de laisser une empreinte carbone moindre.

Ainsi, les gîtes sont parfaitement isolés, certains sont équipés de cheminées ou poêles à bois, l’eau des salles de bain et WC proviennent du puits. En 2016, nous avons construit un bâtiment dont la toiture pourra produire de l’électricité renouvelable par panneaux solaires. La production commencée en avril 2017 rends le bilan énergétique de la Ferme Lavalle positif.

Nos bovins, élevés dans les marais, permettent de valoriser l’herbe de prairies riches et uniquement destinées au pâturage. Les céréales ne peuvent y être cultivées car les prairies y sont trop humides.

Soucieux de raccourcir les circuits de production, la Ferme Lavalle commercialise elle même sa viande bovine. Ce n’est pas tout! vous aurez l’occasion de ramasser les œufs directement dans le poulailler et, si la saison le permet, manger les légumes du potager.

Bref, si vous souhaitez laisser une emprunte carbone la plus faible possible pendant vos vacances, c’est au Gîte Lavalle qu’il faut résider.

La Ferme Lavalle fait partie du réseau Bienvenue à la ferme.

logo-bienvenue-ferme

Notre Histoire

Depuis 5 generations

Nicolas, est la cinquième génération à vivre dans la Ferme Lavalle. Ses ancêtres arrivés au 19ème siècle ont connu les deux guerres, l’occupation allemande avec un régiment de 40 soldats qui s’installèrent à la Ferme Lavalle de 1940 à 1942 et surtout le débarquement du 6 juin 1944.

Tôt dans la matinée du 6 juin, les soldats américains arrivèrent à la Ferme Lavalle et y installèrent un camp pour plusieurs jours. Si l’envie vous en dit, Nicolas vous racontera les anecdotes que ces ancêtres, spectateurs de la plus grosse opération militaire jamais réalisée, lui ont contées.

Reprise en 2008 par Nicolas, la restauration de la ferme commence en 2009 pour ouvrir son premier gîte en 2010. C’est l’ouverture de ce gîte qui donne à Nicolas l’envie d’accueillir plus de public et ainsi continuer la restauration de cette bâtisse du 18 ème siècle pour ouvrir 3 autres gîtes.